DISSIPER LE CHAOS

 In Articles

Il arrive dans la vie qu’à un certain moment, notre cœur se doit de prendre une pause, un moment d’arrêt et de réflexion… Un temps nécessaire pour maintenir son intégrité, se libérer de l’emprise des émotions qui envahissent et pour apprendre à s’aimer d’une manière un peu plus appropriée.  À une certaine époque de ma vie, j’ai du prendre cette pause… Pour moi, elle fût nécessaire pour dissiper le chaos et pour garder mon esprit libre et ouvert en évacuant les expériences du passé… 

Vous savez ? Le type d’expériences qui nous renversent, qui, comme un clou traversant le bois, traversent notre peau, notre chair pour ensuite nous transpercer le coeur en y laissant de la rouille en prime…

Je me suis relevée difficilement de cette expérience, mais je me suis relevée quand même… J’ai respiré un bon coup et je l’ai fait, cinq minutes à la fois… Ensuite bien, je me suis mise à couper les fils ”invisibles” me reliant aux expériences et aux mémoires toxiques enregistrées à un niveau cellulaire beaucoup plus subtil….     

Fût ensuite venu le temps de m’ouvrir doucement aux nouvelles expériences. Habitée par tant de chose: la peur de l’inconnu, le mystère de la différence, la confusion de mes pensées limitatives ainsi que la peur de souffrir à nouveau… Ah que nous sommes champions pour nous laisser envahir et paralyser par nos peurs… 

En m’abandonnant malgré tout, j’ai permis à un verrou à l’intérieur de moi de sauter puis je me suis vue au beau milieu d’un pont entre mon passé et mon nouveau présent, dans une perception complètement différence de ma réalité. 

Du coup, habitée d’un grand calme je me suis vue avancée sur ce pont…  Je remercie alors la vie pour m’être levée ce matin-là complètement différente… différente et transformée. Je réalise alors le cadeau pour m’avoir mise au défi, aiguillonnée, incitée, poussée, ce qui m’a amenée à la capacité de poser un regard différent sur moi et d’admettre et reconnaître cette grande force intérieure qui m’habitait et me permettait de me mesurer à moi-même….  Je remercie la vie de m’avoir tiré de ce qui me distrayait inutilement de mon expérience et d’avoir déposé sur mes yeux de nouvelles lunettes d’une limpidité filtrée par beaucoup plus de coeur.

Moi je la remercie pour ça ma vie… Parce qu’elle m’a appris à faire confiance à mon instinct, elle m’a permit d’avoir des pensées plus claires, plus nobles qui habitent maintenant mon esprit et elle m’a permis de comprendre les déclencheurs qui m’ont fait perdre l’équilibre…  Je peux donc dorénavant m’observer et ne pas donner de pouvoir à ces déclencheurs…  Je la remercie ma vie pour la sagesse de m’avoir fait bondir et d’aller de l’avant… 

Mais je la remercie surtout pour le renouvellement, pour la reconnexion et pour cette nouvelle sensation de renaissance….ainsi que pour toutes les nouvelles explorations à venir car je sais, il y en aura encore bien d’autres…

Maintenant, je peux dire que j’aime ma vie malgré les défis qu’elle me présente parfois…. Ah ça oui !!! Des défis, il y en a et il y en aura toujours… Je lui suis tout de même profondément reconnaissante, avec chaque parcelle de mon être, chaque cellule de mon corps, chaque sens dont je suis dotée parce que j’aurais pu choisir souvent d’abandonner et de perdre espoir… Vous n’avez tellement pas idée à quel point j’ai tenu des discours intérieurs très sombres à une certaine époque. 

J’aime sincèrement pareil, sinon plus, ceux qui font parti de ma vie présentement, ceux qui en ont déjà fait parti et ceux qui en feront parti demain, malgré les ”expériences” diverses que j’ai vécu et que je vis d’avec tout ce beau monde-là. 

Tout ce que j’ai semé depuis quelques temps,  je sais bourgeonneras très bientôt d’infinies possibilités plus que merveilleuses, mystérieuses, intenses et infinies les unes des autres et je m’efforce d’apprendre maintenant avec la joie de mon âme.  J’ai décidé de lâcher prise sur la souffrance…J’ai envie d’apprendre de la vie autrement que par la souffrance….  J’ai choisi de dissiper le chaos en moi pour pouvoir le dissiper  autour de moi… 

La vie continue de m’enseigner par les expériences qu’elle me présente, mais j’ai le choix maintenant de les traverser avec la souffrance ou avec plus de conscience…. C’est mon choix… C’est tellement moi qui décide de mon aptitude à prendre ou à adopter… et je vous assure que malgré de brefs aller-retour de mon coeur à ma tête,  j’arrive à me déposer plus facilement dans l’accueil en essayant de regarder au-delà des apparences extérieures et de ce que mon mental jugerait dans les limites du supportable..  Résister fait trop mal…beaucoup trop mal…. j’essaie de voir au-delà !

Je suis parfois intense dans ma quête de vérité mais moi je vous dis tout simplement que cette intensité aide mon armure à se dissoudre, petit à petit, pour permettre à mon soleil intérieur et à l’unicité de ma lumière de briller de l’intérieur vers l’extérieur…. 

Je laisse ainsi mes sens s’amplifier, mon coeur prendre de l’expansion, ma vision se clarifier, mon intuition devenir plus aiguisée et je peux ainsi laisser libre cours à ma créativité…. Malgré les heures que j’y mets, les nuits que j’y sacrifie, je laisse la vie et l’amour circuler plus librement en moi parce que je veux semer un beau jardin, de plus belles fleurs, pour une belle récolte à venir..

J’ai donc envie de vous dire ce soir (ou plutôt cette nuit) que même si parfois vous vous sentez brisé, que même si vous avez l’impression de tenir à peine debout, il y a quelque chose de très très fort enfouis en nous, nous permettant de dissiper le chaos intérieur et que c’est justement dans des situations ou la vie semble vouloir vous pousser dans les limites du supportable que nous arrivons à le faire… 

Ne laissez jamais aucun événement, aucune nouvelle, ou quoi que ce soit, ni même personne, vous considérez hors-jeu… Tenez bon, relevez-vous et faites face à ce qui est avec courage et surtout la foi.   Revenez encore plus grand, encore plus fort et dites-vous que c’est loin d’être terminé… On finit toujours par se reconstruire….et dissiper le chaos.

Et si au final les grosses contractions n’étaient destinées qu’à un déploiement de forces invisibles ayant pour but de pousser votre égo à tirer sa révérence afin de laisser libre cours à toute l’expression de votre âme ? 

Et si c’était ça le chemin pour dissiper le chaos ? Vue de cette façon, l’accueilleriez-vous différemment et avec moins de résistances ? 

JUST BE !   

Recommended Posts
Showing 4 comments
  • xpornplease.com
    Répondre

    bookmarked!!, I like your site!|

  • win2888
    Répondre

    Do you mind if I quote a couple of your articles as long as I provide credit and sources
    back to your webpage? My website is in the very same
    niche as yours and my visitors would definitely benefit from some of
    the information you present here. Please let me know
    if this ok with you. Thanks a lot!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-moi !

Laissez-moi vos coordonnées ici et il me fera plaisir de vous transmettre mes nouveautés dès publications... N'hésitez pas à me faire parvenir également vos questionnements...

Not readable? Change text. captcha txt