Ensemble, mais pas attaché

 In Métaphores

ENSEMBLE MAIS PAS ATTACHÉ

Une vieille légende raconte qu’un jeune couple d’indiens Sioux alla un matin, rendre visite au chaman du village. Il vivait près de Paha Sapa, des collines noires considérées comme sacrées pour ce peuple. Le jeune était un guerrier courageux et dans son cœur habitait aussi bien l’honorabilité que la noblesse. 

Chez la jeune femme aux yeux bridés et à la longue chevelure de jais, on retrouvait une grande détermination et surtout, cet amour profond pour celui qui allait devenir son époux prochainement. 

La raison de leur visite au chaman était importante pour eux. Ils avaient peur que leur engagement de cet amour dévoué et ferme qu’ils se juraient se rompe d’une quelconque façon dans l’avenir.  Ils avaient également peur que la mort les séparent éventuellement et qu’ils n’arriveraient pas à se retrouver dans l’au-delà. Ils souhaitaient que le vieux chaman leur transmettre un remède, sortilège ou sort afin que leur amour soit éternel.

Le vieux chaman les regarda un instant de son visage ridé par les ans. Il fuma quelques pipes, fronça les sourcils, s’éclaircit la voix et enfin, prit la main de la jeune femme en lui disant:

Si tu veux garder cet être que tu aimes à tes côtés pendant longtemps, tu devras entreprendre un voyage. Ce ne sera pas facile, je te préviens. Tu grimperas en haut de cette colline que tu vois au fond et tu chasseras un faucon de tes propres mains, le plus fort et le plus beau que tu verras.  Tu devras ensuite le ramener vivant, ici même, le troisième jour après la pleine Lune.

Ensuite, le chaman se tourna vers le jeune guerrier en murmurant:

Quant à toi, tu dois savoir que ta tâche sera aussi complexe et exigeante. Tu dois aller au sommet de la plus haute montagne de notre région et chasser un aigle. Le plus beau, le plus vigoureux, le plus sauvage. Tu devras ensuite le ramener ici, le même jour que ta bien-aimée.

La jeune femme sioux et son bien-aimé partirent chacun de leur côté pour exécuter les instructions du vieux chaman et réussirent le défi proposé par celui-ci.

Le jeune femme avait réussi à attraper un faucon et l’avais mis dans un sac en peau pour le ramener.  Tant qu’à lui, le jeune guerrier, portait son aigle, le plus beau et le plus fort.  Ils arrivèrent devant le vieux chaman en demandant quelle serait la prochaine étape afin de créer le remède qui immortaliserait leur amour.  La jeune femme appréhendait le sacrifice des oiseaux afin de se baigner dans leurs sang….  Le vieux chaman la rassura en leur disant:

Maintenant, vous devez faire ce que je vous dis.  Prenez les oiseaux et attachez-les ensuite par les pattes avec un lien en cuir. Ainsi, l’un sera attaché à l’autre et vice versa. Ensuite, vous devrez les relâcher pour qu’ils volent en toute liberté.

Quand les deux jeunes réalisèrent ce qui avait été demandé, ils restèrent médusé en voyant le résultat. La seule chose que réussirent à faire les deux oiseaux lorsqu’ils essayèrent de voler fut de tomber encore et encore. Frustrés et pleins de colère, ils commencèrent à se donner des coups de bec. Le vieux chaman dut se rapprocher des oiseaux pour les séparer.

Il se tourna ensuite vers les amoureux et leur dit:

Voici le sort que je vais vous donner !  Apprenez de ce que vous venez de voir. Si vous vous attachez l’un à l’autre, et même si c’est avec un amour pur, la seule chose que vous réussirez à faire sera de vous traîner, de vous faire du mal et d’être malheureux. Si vous souhaitez que votre amour perdure, volez ensemble, très haut dans le ciel, mais ne vous attachez jamais l’un à l’autre. Car le véritable amour unit mais n’emprisonne pas.

Nous devions tellement prendre exemple sur cette belle métaphore en ce qui concerne nos relations de couple ! Le véritable amour unit… il n’emprisonne pas…

Ça me ramène à un moment de ma vie ou je participais à un atelier de croissance personnelle à Institut du développement de la personne dans les Cantons de l’Est et où j’avais entendu cette phrase magnifique d’Annie Marquier qui m’avait conduit à une belle prise de conscience et m’avait fait questionner face à mes relations :

Je t’aime donc tu n’as aucune obligation envers moi. 

À méditer…

JUST BE ! 💙💙💙

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-moi !

Laissez-moi vos coordonnées ici et il me fera plaisir de vous transmettre mes nouveautés dès publications... N'hésitez pas à me faire parvenir également vos questionnements...

Not readable? Change text. captcha txt