Le papillon ne tue pas la chenille pour prendre son envol

 In Citations

Les vies ressemblent à des cours d’eau. Certaines suivent leur cours comme un long fleuve tranquille alors que d’autres sont parsemés de virages, de vagues, de chutes et de torrents.     Quoi qu’il en soit, tout homme aura dans sa vie un moment ou une grande transformation s’amorcera pour lui.

Ce serait une faute originelle de vivre toute sa vie sans ne chercher à s’éveiller soi-même et d’attendre du monde obscur qu’il nous révèle la leçon de la lumière.

Qu’elle vienne de la souffrance ou qu’elle vienne de la joie, l’heure de la lumière est l’heure où nous arrivons à comprendre soudain notre propre message.  L’heure où la connaissance éclaire la passion que nous portons. L’heure de la lumière c’est avoir la sagesse de saisir cet instant où tout bascule, où l’on sent que se choisir devient la seule option, la seule urgence.

Nous voilà amorcer un processus de grandes transformations devenant ce rendez-vous ultime avec nous-même que seul ce temps d’arrêt, cette plongée dans le vide pouvait permettre.

Après un long parcours, des traversées faites de peines, de ruptures et de déceptions nous conduisent malgré nous à cet état de lâcher-prise.  Sans trop savoir pourquoi, instinctivement sans doute, on se donne le droit de vivre cette période de flottements, de mouvances, d’incertitudes, pour enfin se laisser porter pour ouvrir en nous l’état de recevoir, de voir, d’entendre et de sentir ce qui vient.

L’heure de la lumière, c’est cet éclair lors d’une journée de brume, lors d’une journée de certitudes, d’évidences qui s’ouvre pour ancrer ce besoin vital et urgent :  SE CHOISIR.

Au risque de perdre notre sécurité, notre image social, le conformisme.  Au risque de devoir apprivoiser la solitude, de trébucher dans des chemins de traverses mais arriver quand même à SE CHOISIR, pour permettre notre propre transformation en quelque chose de magnifique et de grandiose.

L’heure de la lumière, c’est suivre son fil conducteur, c’est aller jusqu’au bout de son intuition, c’est poursuivre sa quête de sens sans pour autant tuer ou renier l’être que nous étions, bien au contraire.

L’heure de la lumière c’est exactement le même processus que la chenille qui se transforme en papillon.  Ce que certains pourraient appeler la mort de la chenille, le papillon, lui, l’appelle une renaissance.

 

JUST BE ! 💙💙💙
Et le monde s’ajustera !

Showing 2 comments
  • Lucille
    Répondre

    Parcequ’il n’y a pas d’hasard , je viens de lire ce magnifique texte . Merci 🙏 ✨

    • Natalie Cote
      Répondre

      Merci Lucille, je suis bien heureuse si cette réflexion a pu t’apporter de l’inspiration et des prises de conscience ou de la bienveillance. Merci de me l’avoir transmis et d’avoir pris le temps de me le partager. Merci d’être là ! xox

Leave a Comment

Contactez-moi !

Laissez-moi vos coordonnées ici et il me fera plaisir de vous transmettre mes nouveautés dès publications... N'hésitez pas à me faire parvenir également vos questionnements...

Not readable? Change text. captcha txt